Echafaudage d’Esprit

- dessin au cordeau de maçon, poudre à tracé ,dimension variable, 2010

Le temps à l’ouvrage


exposition relative, villa cameline , Nice

par Laurine Fabre «critique d'Ar»




En choisissant de réaliser une oeuvre sur un mur brut de la Maison Abandonnée, Jean Denant inscrit son travail comme faisant partie intégrante d’un lieu en chantier ou en restauration. Il crée une oeuvre éphémère qui sera effacée à la fin de l’exposition, et répond ainsi à la nécessité d’un espace en perpétuel changement, en constante évolution.

L’artiste « construit » son dessin à l’aide d’un cordeau de maçon et de poudre bleue. Cette technique, qui nécessite la présence de deux personnes, est utilisée pour tracer des lignes droites provisoires, en vue de la réalisation de l’ouvrage définitif. L’oeuvre d’art ne pourrait être qu’une étape intermédiaire. En ce sens, son temps d’existence est une donnée essentielle pou sa définition et sa compréhension. Rappelant la matérialité de la craie, la fragilité de la poudre bleue semble déjà annoncer la disparition du dessin. La méthode utilisée par l’artiste prédit la courte durée de vie de son oeuvre. La forme tracée sur le mur, un engin de chantier, est le symbole même du processus de transformation. Il représente l’idée d’un

espace en chantier, en transition, laissant deviner une situation passée tout en annonçant déjà un état à venir. Par la couleur, les détails et la précision de la forme représentée, l’artiste donne l’illusion d’un dessin réalisé à l’aide d’un logiciel informatique pour

architecte ou designer, permettant des vues dans les trois dimensions. Pourtant, c’est grâce l’utilisation d’un simple cordeau de maçon et de poudre à tracer, que l’artiste construit son oeuvre. À l’ère de la mécanique et de la technologie, on oppose l’archaïsme des méthodes manuelles, à la performance des techniques les plus modernes. L’oeuvre de Jean Denant réconcilie ces deux univers et les lie à travers le domaine de la création.

Jean Denant nous met face au temps nécessaire à la réalisation de l’ouvrage, principal témoin de la naissance des formes. Tel un artisan, patient et minutieux, la beauté de l’oeuvre achevée se révèle moins dans sa durée de vie, que dans le processus qui l’a vu naitre.



EXPOSITIONS

portfolio
A venir
Actu 

INFOS
Cv
pdf       Textes
Contact